Visite du musée de préhistoire de Tautavel

Réparties sur plus de 2 000 m2 de galeries, les collections du musée ainsi que des reconstitutions grandeur nature permettent de plonger au cœur de la vallée de Tautavel d’il y a plusieurs milliers d’années, à l’époque ou nos ancêtres, homo sapiens, hommes de Neandertal et de cro magnon y habitaient. La visite est du musée de préhistoire de Tautavel surtout l’occasion de faire la rencontre de l’Homme de Tautavel et des premiers habitants d’Europe : des Hommes préhistoriques ayant vécu en Espagne, en Italie, en Géorgie et en France.

Où se trouve la grotte de Tautavel ?

La Caune de l’Arago fait partie des sites archéologiques majeurs des Pyrénées-Orientales. Elle se situe à 3 km du petit village de Tautavel. Parmi les villes les plus proches, on retrouve Rivesaltes et Perpignan, respectivement situées à 25 et 35 mn en voiture de Tautavel.

Découverte de l’Homme de Tautavel

En 1971, le professeur Henry de Lumley et son équipe font une découverte majeure dans la grotte de Tautavel : le crâne d’un Homme fossile vieux de plus de 450 000 ans.

Plusieurs autres restes humains tel qu’un squelette et des ossements sont exhumés dans la grotte. Ces vestiges nous renseignent davantage sur l’anatomie d’Homo erectus. On sait par exemple qu’il parlait, avait un odorat développé et une démarche considérablement différente de celle de l’Homme moderne.

Les fouilles permettent également aux scientifiques et archéologues de mettre au jour les restes des espèces que chassaient les hommes préhistoriques occupants de la caverne, ainsi que tout un outillage plus ou moins abouti qu’ils utilisaient au quotidien. En somme, les différentes recherches effectuées dans la grotte de Tautavel permettent de reconstituer l’environnement et le mode de vie de ceux qui faisaient partie des premiers Hommes d’Europe.

Tautavel : un voyage dans le temps

Le voyage dans le temps en question nous mène plusieurs dizaines de milliers d’années dans le passé. Comment était l’environnement dans lequel évoluaient les occupants de la Caune de l’Arago ? Quel était leur mode de vie ?

Des études archéozoologiques attestent de la pratique de la chasse par les Hommes préhistoriques ayant vécu dans la cavité de Tautavel. Les chercheurs y ont trouvé notamment plusieurs restes osseux de grands mammifères. Les occupants de la grotte s’attaquaient à plusieurs proies différentes en fonction des périodes – la cavité présente cinquante niveaux d’occupation. Parmi les espèces chassées, on retrouve notamment les chevaux et les rennes, mais aussi les cerfs, les mouflons, les bisons, les rhinocéros, les daims ou encore les bœufs musqués.

La grotte abrite également un impressionnant outillage lithique du paléolithique. Parmi ces outils préhistoriques, retrouvés à différents niveaux d’occupation, il y a des galets aménagés, des pièces bifaciales, des nucléus, des éclats bruts, mais également de l’outillage retouché comme les racloirs, les denticulés ou les becs…

On a découvert sur les sites préhistoriques, également 150 restes humains dans la caverne de Tautavel, dont l’Arago 21 (la face d’un Homo heidelbergensis, une espèce ayant vécu au pléistocène moyen) et cinq mandibules, particulièrement bien conservés. Les chercheurs ont mis au jour, dans les niveaux d’environ 560 000 ans, deux incisives humaines en 2014 et 2014, et une dent de lait (Arago 150) en 2018. Ces restes sont ceux d’hommes, de femmes et d’enfants.

Visiter les grottes de Tautavel

Les grottes de Tautavel sont des lieux de fouilles. En période estivale, on peut se participer à des visites de groupe, permettant d’accéder aux chantiers et de poser des questions aux chercheurs au sujet de l’art préhistorique par exemple.

Chaque groupe comprend quinze visiteurs et doit prendre rendez-vous au préalable. Les sites sont en accès libre en juillet et en août, autrement dit durant la campagne de fouilles ; les visites se font sur réservation pour les groupes le reste de l’année.

Le musée de la préhistoire de Tautavel

Les visiteurs individuels n’ont généralement pas besoin de réserver au préalable. Ils peuvent accéder librement aux différentes colletions du musée sauf pendant les vacances scolaires, où des visites guidées peuvent être organisées.

La visite est en tout une formidable occasion de découvrir des collections préhistoriques qui comptent parmi les plus riches au monde. Plusieurs vestiges sont répartis dans une vingtaine de salles. Dans ces galeries, le public découvre plusieurs restes humains préhistoriques, dont ceux de l’Homme de Tautavel et des premiers habitants de l’Europe.

Les visiteurs ont droit à des explications claires et pédagogiques, données en six langues différentes : le français, l’anglais, l’espagnol, le catalan, l’allemand et le néerlandais.

Le musée leur propose des reconstitutions grandeur nature de différentes scènes préhistoriques. Cela permet au public de plonger au cœur de la vallée de Tautavel et de faire un voyage dans le temps, parmi les Hommes, les animaux et les décors d’antan. La Caune de l’Arago est également reconstituée au musée ; une projection présente une scène de chasse d’il y a 450 000 ans.

Dans la plupart des musées, les visiteurs n’ont pas le droit de toucher aux objets exposés. Le musée préhistorique de Tautavel se démarque des autres établissements en proposant des objets tactiles, qui sont en fait des moulages de pièces archéologiques originales découvertes dans la Caune de l’Arago.

Mis à jour le